la conciergerie lunetiere petit maitre lunettes

 

Ce 8 novembre, pendant que Macron refaisait les tranchées à la recherche des derniers poilus en images de synthèse, on inaugurait à Paris le premier magasin Malfroid, signalant la renaissance d'une officine bottière parisienne autrefois sise du côté de l'École Militaire. Et pour cause : Malfroid fournissait les corps armés et la Garde républicaine. Il s'est raconté un temps que la maison avait été rachetée par JM Weston. "La vérité est que Malfroid a travaillé à partir de 1975 pour Weston, aidant la marque à mettre un pied comme fournisseur de ces institutions", raconteThomas de Bascher, co-fondateur avec Victor Bastié du nouveau

Malfroid dont le nom avait jamais été déposé ni protégé. Juste oublié. C'est l'ami Fabien Sovant, fondateur de la Conciergerie Lunetière et incollable en matière d'élégances masculines du XXème siècle qui en a suggéré l'opportunité d'une remise en semelle. Passionné de souliers, client d'Aubercy, Thomas de Bascher est le neveu du fameux Jacques de Bascher, compagnon historique, sulfureux, fantasque et flamboyant de Karl Lagerfeld, à qui il voue une admiration sans bornes et que toute sa famille adorait. Il se souvient que son oncle qui n'achetait que des John Lobb les faisait "casser" par ses amis, même pointure 43. En vue : un prochain modèle de soulier Malfroid à lui dédié.

-La Suite Jenny Sacerdote, jusqu'au 31 décembre au Studio Parisien : 2, rue Ferdinand Duval. Paris 75004.
-
Malfroid 7, rue Villebois-Mareuil. Paris 75017.